2010 Une rue piétonne!

DES PIÉTONS À L’ASSAUT DE LA MAISON ROUGE !

Dans le quartier de la Madeleine, la piétonnisation d’une petite rue (allée de la Maison Rouge) est demandée. Les riverains seraient prêts à l’instituer « rue piétonne » au printemps.

Entretien: Y. Royer, membre de l’association Magdeleine.

Vous venez de demandez la piétonnisation de l’Allée de la Maison rouge. Quels sont vos arguments ?

Depuis fin 2009, les deux côtés des Bains Douches sont enfin dégagés du stationnement automobile. Nous, riverains du quartier, proposons de fermer l’Allée de la maison rouge à la circulation. Cette allée, qui relie l’allée Baco à la rue des Olivettes, n’est pas indispensable à l’accès automobile du quartier. On pourrait la bloquer et faire vivre ici une très jolie place.

Avez vous des raisons de penser que la ville vous entendra?

Nous avons déjà évoquer ce souhait des habitants lors de l’enquête menée pour la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU). L’un des objectifs est, pour la ville, d’améliorer les entrées de quartier. C’est exactement ce que nous proposons. Libérons définitivement l’allée de la Maison Rouge des voitures.

Quelles améliorations peut-on attendre pour le quartier d’un tel aménagement?

Piétonniser cette petite rue, cela permettra de mettre en valeur le patrimoine nantais, je pense en particulier aux bains-douches. Il s’agit d’un édifice historique. Et sans doute, les seuls bains-lavoirs du Second Empire encore debout en France. Ce pourrait être l’occasion de faire connaître les activités de la maison des associations qui s’y trouve: personne dans le quartier ne sait, par exemple que Greenpeace y a des locaux.

La ville a déjà prévu d’agrandir les trottoirs, de planter des arbres devant les bains-douches, en 2012…

Autant, dans ce cas, piétonniser la rue. Des appartements sont en train de sortir de terre, rue des olivettes, des bureaux sont construits près d’ici. Une belle entrée piétonne et commerçante valoriserait le quartier. Avec des terrasses bien protégées des voitures (il y a quelques mois, une jeune fille a été grièvement blessée quai Baco), les riverains et les touristes de la gare routière y trouveraient un lieu de détente. Quand aux automobilistes, il faut les inciter à se garer dans le parking à enclos Baco plutôt que de circuler dans les rues du quartier: moins de trafic, de bruit et de pollution. Personne ne regrette jamais les voitures là ou elles ont été chassées. D’ailleurs l’été, les terrasses occupent une bonne partie de la rue. Il ne reste que cinq places de stationnement.

Vos prochaines actions ?

Une grande fête de rue au printemps avec piétonnisation de l’allée.

Vos soutiens? Une pétition est-elle en cours?

L’association Place au Vélo s’intéresse de près à notre projet. Nous allons faire les choses directement, en commençant par un grand pique-nique, pour commencer.